Programme TROIS JOURNÉES CONTRE LES TECHNO-SCIENCES 24-25-26 JUILLET

TROIS JOURNÉES CONTRE LES TECHNO-SCIENCES
24-25-26 JUILLET 2020
2ème RENCONTRE INTERNATIONALE
Auprès de Altradimora, Strada Caranzano 72, Alessandria (AL) Italie.

Vendredi 24 Juillet

13:00 Déjener
15:00 Présentation de la rencontre
15:30 Virus et Transfiguration technique du monde. Regards pour une orientation critique dans une marée pandemique.
La spectacularisation de l’emergence savemment entrelacée aux procès de nouvelle configuration technique de la société a vite mené à une destructuraction et à une recomposition de la normalité, en reléguant les mémoires du monde antérieur dans l’archéologie et en poussant à creer une réalité codifiée et des corps numériques qui ont étés rendus transparents par la nuovelle dimension médicale et digitale.
Ce qu’au tout début aurait pu être consideré une simple parenthèse temporaire s’est bientôt revelé tel qu’elle est: la gestion- bien calculée et bien lubrifiée- d’un état d’emergence, gestion qui a comme résultat final celui de créer une situation qui n’est pas tout à fait nouvelle, mais qui est sans doute determinée par de vieux mécanismes. L’incessante production du capitalisme et les implacables attaques a la planète Terre nous ont amenés dans le monde toxique où on est aujourd’hui, etouffés au nom des principes sanitaires qui risquent de désinfecter notre même imagination. Dans une société construite autour du concept d’ “instantanéité”et avec une mémoire si breve que ça, il faut, maintenant plus que jamais, analyser notre présent et réfléchir sur tout ce que nous risquons de perdre et d’oublier à cause de certains procès qui sont irrivérsibles. Il faut qu’on le fasse pour museler les technocrates et leurs joyeux annonces pour le monde artificiel en devenir.
Nella (Bergamo)
20.00 dîner

Samedi 25 Juillet

8:00 Petit Déjener
9:00- 10:00 Les enfants comme merchandise
Pendant la longue durée du capitalisme les enfants ont étés souvent considérés comme pure main-d’œuvre “produite” par les femmes qui, à cuase de diktats religieux ou de precèptes legaux, devaient se soumettre au coït et élever les nouvelle -et de plus en plus nombreuses- générations de travailleurs, juqu’au moment où, en s’emancipant de l’institution famille, les femmes ont réussi à contrôler leur fécondité.
Le capitalisme se trouve maintenant dans une phase où les enfants sont considerés comme une merchandise qui peut être commandée, achetée, faite sur mésure et passible de modifications avec d’ hormones de l’autre sex si leur conduite ne se conforme pas au genre qui leur a été assigné. Ma contribution veut montrer l’interrelation entre lois (en particulier lois “bioétiques”)et diffusion de ces marchés des enfants, en indiquant données et tendance par rapport à ce production d’ enfants en tant que merchandise.
Daniela Danna (Lecce – Italia)
10:00-11:00 La vision Transhumaniste prend forme.
Comme la reproduction humaine devient
production du vivant.
Le transhumanisme est l’idéologie de la convergence entre biotechnologies, nanotechnologies, informatique, neurosciences. C’est une vision du monde qui mène à une trasformation ontologique et anthropologique des hommes, qui mène à une érosion, à un deracinement et à une stérilisation de la capacité de conscience et de résistance. L’homme du trahumanisme est un homme biomédicalisé dans une seule dimension totalisante où l’ humain est apercé comme l’erreur; dans cette dimension tout doit correspondre aux critères d’une perfectibilitée continue et pour une constante adaptation a un monde-machine.
La procréation médicalement assistée (PMA) suit la route du transhumanisme; après les petites filles editées en Chine, la légalisation de la “PMA pour toutes et tous” – prévue par la loi française en matière de bioétique qui a étée récemment revisionnée – constitue un autre passage duquel on ne va pas rentrer. Un passage qui commence avec le tube en plastique de l’insemination et qui se termine avec une sélection génétiques des embrions après avoir amplié la reproduction artificielle de l’humain.
L’eugénétique prend ainsi un autre visage, elle devient librement acceptée, desirée, normalisée, banalisée. Elle nous renvoye à une nouvelle forme de pouvoir, qui n’est plus coërcitif, il est doux. L’être humain est le tout dernier but du projet cybernétique et transhumaniste.
L’ère synthétique ne se limite pas à signifier une radical reconception du monde autour de nous, elle signifie aussi une reconception de nous mêmes, une nonvie.
Silvia Guerini, Resistenze al nanomondo (Bergamo – Italia)
A suivre débats pour les deux interventions
12:30 Déjener
15:00 Le Pancraticon et la société de contrainte
«La société de contrôle, nous l’avons dépassée. La société de surveillance, nous y sommes. La société de contrainte, nous y entrons». Cette formule que Pièces et main d’œuvre répète et développe dans ses textes depuis 2008, pouvait alors sembler une surenchère typique de cette phraséologie outrancière qui infeste les milieux anarchistes et gauchistes. Chacun voit maintenant par lui-même, en Chine et ailleurs, à l’occasion d’une pandémie ou du chaos climatique, comment les moyens technologiques transforment la police des populations– non seulement la gestion et le maintien de l’ordre – mais, au sens originel du mot, «le gouvernement», «l’organisation (de la cité)». «L’organisation rationnelle», précise le dictionnaire Robert.
Le pancraticon c’est le dispositif de contrainte techno-totalitaire visant à « remplacer le gouvernement des hommes par l’administration des choses » (Engels/ Saint-Simon). Que ce soit à l’échelle macrosociale (monde-machine. Réseaux, capteurs communicants, RFID, Big Data, algorithmes, Intelligence artificielle, etc.). Ou à l’échelle microsociale (homme-machine, implants, cyborgs,etc.)
Pièces et main d’œuvre (Grenoble – Francia)
19.30.00 dîner
21.00 Le numérique pour recolonisateur – institutions, gouvernements du Nord et industriels à assaut de l’Afrique.
L’impératif de connectivité est au cœur des discours sur le développement de l’Afrique. En dépit de son apparente nouveauté, ce paradigme connectiviste s’inscrit dans la vieille tradition modernisatrice qui repose sur l’idée linéaire de «retard» et de «rattrapage». Comme elle, il tend à faire l’impasse sur la réalité des rapports de force et de domination qui structurent le champ des technologies de l’information et de la communication.
Institutions internationales, gouvernements du Nord et industriels opèrent une énième conquête de l’Afrique à travers des discours de propagande progressistes sur les bienfaits du numérique pour le développement. Les diasporas africaines en Europe sont incitées à investir dans le secteur du numérique en Afrique qui pourtant repose largement sur l’extraction des minerais dont regorge le sol africain.
Robin Delobel – Revue Kairos (Belgique)

Dimanche 26 Juillet

8:00 Déjener
9:00 Quelle résistance pendant l’ “emergence sanitaire”?
Les technologies de surveillance, la dictature sanitaire, la censure des voix contraires, la propagande massive qui bougent vers un précis but et la distruction de toute type de liberté, rien de ce qu’on a vu se passer pendant ces mois peut être consideré comme quelques chose d’ “exceptionelle”.
L’infratructure mise en place par l’Etat et par les secteurs de la finance internationale et par les multinationales du champ digitale, biotechnologique et pharmaceutique n’a pas étée improvisée ni crée sur le moment. Tout étais déjà prêt, mis en attente pour le moment favorable pour être après mis en place. Cette condition est une terreur sanitaire répandue à l’ échelle globale.
La situation qui nous entourne, changée dans tous les domaines, nous mène à trouver de nouvelles façons pour continuer à developper une pensée critique visant à construire un parcours de lutte, maintenant plus que jamais. On doit le faire en réaffirmant avec force toutes celles priorités d’intervention qui ont agi comme ornière par rapport à cette précise ligne diréctrice, partie par la critique et par l’opposition à l’ingénierisation et à l’artificialisation du vivant et arrivée jusq’au dernier homme machine du transhumanisme.
C’est uniquement avec une compréhension des transformations radicales qui sont en cours et en démasquant ce pouvoir doux qu’on pourra faire face a l’ insidieuse nervure digitale qui enveloppe tout.
Introduction organisée par Resistenze al nanomondo.
Ce moment veut être une invitation aux groups et aux individualitées à se confronter et à temoigner chaque experience de résistance, une façon pour ne pas être pris de court face aux nouveaux défis que cette nouvelle réalité nous impose.
12:30 Déjener

Les débats seront traduits en anglais

Voilà les indications pour rejoindre l’endroit en voiture:

De Gênes: sur l’autoroute en direction Alessandria, prendre la sortie Ovada et proceder vers Acquiterme et ensuite vers Rivalta Bormida. Une fois que vous avez depassé les villages Trisobbio et Rivalta Bormida il y aura un carrefour en direction de Cassine, il faut procéder pour 2 kilomètres, A ce point il y aura une indication pour Caranzano.
De Milan: Vous prenez la sortie “ Alessandria Sud” et vous suivez les indications pour Acqui et pour Cassine, après Cassine il y aura un carrefour pour Carenzano.
De Turin: Veuillez suivre les indications de Milan.
Si vous voulez arriver en train: Prenez le train en direction Acqui Terme, on verra vous chercher à la gare de Acquiterme. Vous etes priés de contacter par email bien à l’avance et de ne pas arriver pendant les horaires des rencontres.

PENDANT CES 3 JOURS TOUS LES REPAS SERONT à SOUSCRIPTION, à BASE D’ INGREDIENTS SANS AUCUNE EXPLOITATION ANIMALE ET SANS AUCUNE FORME DE POISON/PRODUIT CHIMIQUE TOXIQUE.
PENDANT LES 3 JOURNéS IL Y AURA DE MATéRIAL D’INFORMATION: AMENEZ LIBRES, JOURNAUX, TEXTES.

Altradimora, l’endroit où les rencontres sont organisées est un endroit équipé d’un jardin en face de la maison pour pouvoir faire du camping et il y a aussi la possibilité d’utiliser des chambres dotées de lits. On demande de nous aider avec l’organisation en diffusant le programme et en nous informant à l’avance si vous seriez presents.

Contacts et informations:
www.resistenzealnanomondo.org,info@resistenzealnanomondo.org www.facebook.com/3giornatecontroletecnoscienze/